La Sportive

La Sportive est une association sportive audincourtoise créée en 1908 comptant environ 300 membres. Elle est affilié à la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF). Les lieux d’activités sont le gymnase et le foyer St Joseph situés au 22 bis rue de Champagne, à Audincourt (siège de l’association), et les salles municipales du COSEC JM Curie et du COSEC des Vignolles, respectivement situées rue René Girardot et rue du stand à Audincourt.

Depuis de nombreuses années, l’association a pour habitude d’organiser des manifestations sportives d’ampleur nationale et internationale.  Elle a notamment organisé 4 demi-finales et 2 finales de coupes fédérales de gymnastique, 3 championnats nationaux individuels de gymnastique (2 féminins et 1 masculin), 4 championnats nationaux par équipe de gymnastique (3 féminins en 1993, 2001, 2003 et 1 masculin en 2014), 1 championnat national de tir à l’arc en 2009, 1 rencontre amicale internationale de gymnastique France / Pays-bas et 1 championnat international (jeux FICEP 2007 regroupant 8 pays autour de 5 disciplines sportives).

Un siècle d’histoire

La Sportive a été déclarée à la sous-préfecture de Montbéliard le 2 Juillet 1908 par l’abbé Joseph Amiot, vicaire à Audincourt, qui en fut le 1er président.

L'Abbé Joseph Amiot

L’Abbé Joseph Amiot

Mais si l’année 1908 marquait officiellement sa création, elle existait de fait depuis plusieurs années au sein du Cercle St Maurice, groupement sportif et culturel du quartier des Forges qui organisait dès 1907, la première fête sportive des sociétés catholiques de la région.

Puis sous l’impulsion de l’abbé Amiot fut créée en 1908 la section de gymnastique baptisée La Sportive qui utilisa pour ses entraînements successivement différents locaux mis à sa disposition par la Compagnie des Forges, jusqu’à la construction en 1952 d’un gymnase au sein du foyer St Joseph, toujours dans le quartier des Forges. Ce gymnase fut agrandi en 1989, par l’adjonction d’une salle, équipée progressivement de matériel moderne comparable ou presque à celui d’une salle spécialisée.

La Sportive participa dès le début à toutes les compétitions régionales, voire nationales. A Paris, en 1923, pour le 25ème anniversaire de la fédération, elle défile avec 28000 autres gymnastes sous l’Arc de Triomphe ! Sa section pupilles se classe 1ère au classement général.

La Sportive à ses débuts

La Sportive à ses débuts

Pendant la guerre de 39/45, une section basket voit le jour, puis à la libération fut créée la section féminine de gymnastique. Depuis les années 1980, d’autres activités comme la gym détente, la GRS (disparue fin 2004), l’éveil de l’enfant, la Dyna Step (arrêtée en 2016) et dernièrement le tir à l’arc, ont vu le jour.

La section de gymnastique féminine à ses débuts

La section de gymnastique féminine à ses débuts

Tout au long de ces années, ses différentes sections ou individuels ont participé et participent encore aux compétitions départementales, régionales et nationales lorsque le niveau le permet. Plusieurs titres ou places d’honneur ont été remportés ; les coupes et trophées qui garnissent les étagères du gymnase en attestent. Citons les plus prestigieux : Véronique Vernier, championne FSCF junior en 1984 à Audincourt et Senior en 1986 à Chambéry et l’équipe aînées championne FSCF Promotion 1 en 1987 à Annecy. Au cours des années 2000 et 2010, plusieurs titres et podiums nationaux ont été décroché en individuel en gymnastique masculine et tir à l’arc. Par équipe, la section tir à l’arc a été sacrée vice-championne nationale FSCF en 2015. En 2015 également et après 3 podiums en 2012, 2013 et 2014, l’équipe adultes de gymnastique a décroché à La Motte Servolex le titre de championne nationale FSCF en catégorie fédérale 3 (4 à 7 gymnastes).

N’oublions pas non plus que Claude Nicolas, co-recordman du 4 x 1500 mètres, et Daniel Dubail dit le « Petit Prince », catcheur hélas décédé aujourd’hui, ont fait leurs premiers pas de futurs champions dans nos locaux.

La Sportive aura également permis à nombreux gymnastes français et étrangers de connaître Audincourt, puisque plusieurs compétitions nationales et internationales s’y sont déroulées.

En 2008, plusieurs manifestations ont été organisées pour marquer comme il se devait notre centenaire :

  • Championnat de Franche Comté de tir à l’arc.
  • Concours départemental poussins mixte de Gymnastique.
  • Séminaire annuel de rentrée de la FSCF.
  • Exposition rétrospective.
  • Gala rétrospectif et repas.

De nombreuses personnalités ainsi que d’anciens membres se sont retrouvés à chacune de ces manifestations, et ont unanimement apprécié ce qui leur a été proposé. Il est vrai que les responsables avaient tenu à raconter le plus fidèlement possible ce siècle d’histoire, et surtout mettre en évidence l’esprit qui a prévalu tout au long de ces années.

Aujourd’hui, La Sportive, qui est gérée par un conseil d’administration de 11 membres élus, compte 300 licenciés, tous et uniquement à la FSCF. Certains de ses responsables participent activement à la vie fédérale que ce soit au comité directeur de la FSCF, à la ligue, au CD et au district. Elle est affiliée à l’Office Municipal des Sports d’Audincourt et participe également activement à la vie associative locale puisque son représentant y est trésorier-adjoint.

Souhaitons longue vie à cette centenaire.

Challenge Jean Pacaud

jean_pacaud

Jean Pacaud

Le challenge Jean Pacaud est une compétition interne à La Sportive qui a lieu toutes les années au mois de décembre.

Jean Pacaud, licencié à La Sportive et donc à la FSCF pendant 65 ans, fut une référence tout au long de sa carrière. Il débuta comme gymnaste puis comme dirigeant influant au sein du bureau de La Sportive, il termina trésorier mais il était également l’historien de l’association. Toute sa carrière et sa compétence furent mises au service de la jeunesse ainsi que d’un engagement bénévole de tous les instants.

Il est entré à La Sportive en 1937 et il y est resté jusqu’à son décès en 2002.